LE CHANT DES DUNES

Le « Chant des dunes » est un festival de musique qui a pour vocation de faire se rencontrer les cultures et les hommes. La première édition qui s’est déroulée au Palais des sports de Niamey en 2013 a réuni des artistes du Niger, du Mali, de Mauritanie, du Burkina Faso, d’Algérie et d’Europe. Devant un public nombreux et de tous âges la musique a transcrit naturellement des messages de métissages et de paix.

Une conférence sur l’implication des jeunes pour le dialogue interculturel a été organisée le lendemain au Palais des congrès de Niamey, animée par des jeunes leaders du Togo, du Mali, du Burkina Faso et du Niger. La présence d’éminentes personnalités politiques et de chercheurs ont permis des débats riches et productifs.

En plus de promouvoir la culture et d’offrir à de jeunes talents un cadre important d’expression, l’objectif de la première édition était de contribuer au rayonnement de notre pays, ce qui fût également un franc succès avec de très nombreux articles ou reportages dans la presse internationale, en Afrique et en Europe.

Souhaitant pérenniser cet événement nous avons choisi de réaliser une nouvelle édition à Agadez du 25 janvier 2018 au 27 janvier 2018. Le festival contribuera ainsi à mettre en valeur des potentialités culturelles et économiques essentielles pour la région.

De nombreux artistes ou groupes musicaux originaires de plusieurs pays d’Afrique et d’Europe, reconnus internationalement, se produiront devant plus de 10 000 spectateurs, dans un esprit de fraternité et de partages.

Au delà de la promotion de la culture et du dialogue interculturel, cette nouvelle édition du Chant des dunes ambitionne de contribuer à au développement du tourisme en Afrique de l’ouest, autour des diasporas africaines en Europe et ailleurs. C’est à cet effet que nous organisons également un forum de haut niveau les 25 et 26 janvier 2018, qui réunira ministres du secteur, ambassadeurs, universitaires et experts du tourisme.

En donnant une meilleure visibilité internationale à notre pays, nous espérons à moyen terme faire bénéficier de retombées économiques importantes les secteurs du Tourisme et de l’Artisanat entre autres. Ces deux secteurs d’activités représentaient 1/3 du PIB du Niger et des centaines de milliers d’emplois, contribuant à l’amélioration des conditions de vie des populations. Un défi nécessaire pour accompagner la lutte contre le développement de la délinquance, de l’intolérance et de la violence.

Nous souhaitons également mettre en valeur la cohésion nationale du Niger, qui a valeur d’exemple pour de nombreux pays en Afrique et ailleurs dans le monde, et ainsi contribuer à faire la promotion de la paix dans la sous-région. Notre équipe œuvre pour que de ces concerts émanent des messages de joies et de paix.

Nous comptons donc sur la participation citoyenne des entreprises, organisations et mécènes qui pourront ainsi soutenir cet événement unique, permettant sa réalisation dans les meilleures conditions afin que le Niger et l’Afrique rayonnent au-delà de nos frontières.

                                            Mawli Mano Dayak